Les aventuriers arrêtés par le vent et les vagues

[Le Quotidien] 18 octobre 2017

Anne-Marie Gravel – Les forts vents et les vagues ont forcé Félix-Olivier Girard-Brisson et Audrey Martel à rester sur la terre ferme mardi. Le duo, qui souhaite parcourir 250 kilomètres autour du lac Saint-Jean afin d’amasser des fonds pour l’achat d’un bras robotisé pour le jeune Charles Girard, atteint de paralysie cérébrale, n’a pu parcourir que deux kilomètres au cours de la journée. « On est encore cloués au sol, près de Roberval. On devait affronter des vents de 51 km/h aujourd’hui. On a décidé de ne pas mettre nos vies en danger et de se ranger sur le bord », a raconté Félix-Olivier en soirée mardi. Le temps s’annonçant plus clément mercredi, les deux aventuriers doivent se lever tôt afin de tenter de se rendre jusqu’à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix en journée. « C’est une distance d’environ 50 kilomètres. On n’annonce pas de vent. On peut le faire. » Mardi soir, la campagne avait déjà permis d’amasser 43 340 $, soit 87 % de la somme espérée. Les personnes qui souhaitent collaborer à la concrétisation du projet du duo peuvent faire un don via le site de l’organisme Pont vers l’autonomie au www.soyezlepont.com. Il est aussi possible de suivre le périple des aventuriers via la page Facebook Forillonquebec Audreyfelix.

https://www.lequotidien.com/actualites/lactualite-regionale-express-b75002532904d21a8a4d14ed1cea4ce3

 

La Canodyssée vers l'Autonomie